Exposition « Mondes Imaginaires – La forêt qui chante »

Par | Exposition en cours |
                                           

 

                    Francis Capdeboscq                                             Kei Sakakibara

 

Mondes imaginaires


La forêt qui chante

Gravures

 

 Pré-vernissage en présence de Kei Sakakibara le 12 septembre à partir de 18 h00

 

Vernissage le 15 septembre à partir de 18 h 00

 

 Exposition du 16 septembre au 28 octobre 2017

 

Dans l’un et l’autre cas il semble qu’un loup veuille sortir du bois, poussé par la faim d’histoires. Et ils en racontent, Francis Capdeboscq et Kei Sakakibara, ou plutôt ils en suggèrent, des histoires, laissant aux regardeurs amateurs que nous sommes le soin d’imaginer leur déroulement et leur épilogue. A nous d’en saisir le fil, de le nouer et le dénouer à notre guise, juste guidés par une ombre, un léopard à face de lune, un oiseau tapi dans la tapisserie des frondaisons, qui nous chuchote ou nous chantonne d’inquiétantes péripéties. L’obscurité domine cependant, avivée par la belle maîtrise noir-et-blanc de ces deux aquafortistes, qui savent quand il faut enrichir les morsures du perchlo d’un coup de burin bien ajusté, d’un fouillis de pointe sèche ou d’un voile d’aquatinte. Il y a toutefois entre eux des différences, qui tiennent à la culture ─ on ne se défait pas aisément de l’Asie, on ne cache même pas ses références à Edgar Poe ou à Artaud ─ et à l’âge (je ne suis pas certain qu’un calembour comme « Janis Jospleen » amuse au Pays du Soleil levant un autre que Murakami). Chez l’un plus porté vers l’humain, des allusions à Dante ou au cinq-centième anniversaire de Jérôme Bosch, l’émergence de la Sagrada Familia ou de la cathédrale de Cologne, chez l’autre le camouflage hypnotique de rapaces insolites ou d’étranges gallinacés dans des broderies feuillues, chez l’un se dissimulent les douleurs et le deuil, chez l’autre l’espérance, tous deux se rejoignant dans le bruissement obscur de futaies tachetées d’étranges lueurs.

 

Maxime Préaud
2 août 2017